Vinification

Comprendre notre mode de culture


Sols contraignants et vieux ceps contribuent naturellement à contenir les rendements que nous souhaitons faibles. Nous aidons simplement la nature  à produire des baies qui concentrent les arômes fruités et la matière. Tout en Bio.

Travail léger du sol entre les ceps au cheval, tonte de l’herbe ou grattage superficiel entre les rangs de vigne, mise en œuvre de préparations biodynamiques pour favoriser la vie du sol et renforcer la résistance de la vigne aux maladies et aux ravageurs.

La lutte contre les maladies nécessite ainsi des quantités de soufre et de cuivre, les deux seuls produits (bio) utilisés, toujours plus faibles. Les mesures prophylactiques manuelles viennent compléter le dispositif de protection (épamprage, rognage, effeuillage, taille…). Le renouvellement de nos vignes se fait au fil de l’eau, en complants franc de pied quand cela est possible.

Nos vendanges

Toutes les parcelles sont vendangées à la main. Les raisins sont triés une première fois sur la parcelle par les vendangeurs puis une seconde fois sur table de tri avant l’encuvage. Les grappes sont transportées dans de petites caisses pour éviter l’entassement et préserver l’intégrité des baies.

Le temps des vinifications

A chaque parcelle correspond un type de vinification adapté. Nos vins sont l’expression de nos terroirs, sans artifice.

Un pied de cuve est réalisé la semaine qui précède les vendanges. Par ce procédé, nous parvenons à ne pas utiliser de sulfite au moment des fermentations.

Nos vins sont  ensuite élevés en fûts de chêne dans nos caves.